Rencontre avec Bruno Pasqualaggi et le moto club des potes

Débutons tout d'abord par le genre prologue, la création du moto club, l'idée grandit Place de la Bastille à paris avec une poignée de motards autour de Bruno Pasqualaggi, le pseudonyme du TAZ ne lui ait offert qu'à partir de 1986.

Avant que l'association 1901 des motards de Paris et des potes ne soit déclarée en préfecture, le groupe de potes affichait le nom de "Bruno et ses potes", depuis l'année 1993 l'association est devenue le Moto Club des Potes.

Bruno Pasqualaggi eût l'envie commune de porter un groupe de motards de tout âge avec une morale fondamentale pour les débuts, il vous suffit de prendre connaissance de la première Réglementation qui se contente de 6 points :

  • 1 – Favoriser l'amitié entre passionné(e)s de motos de toute cylindrée.
  • 2 – Permettre à tous les potes, de part son passif moto, à partager ses réflexions et ses avertissements sur la vie en groupe motard.
  • 3 – Faire en sorte de donner une bonne image de la moto et des motards.
  • 4 – Bâtir des relations honnêtes entre les pratiquants de la moto et les non pratiquants.
  • 5 – Que la moto peut se vivre avec une grande adoration, quelle que soit son expérience.
  • 6 – Le Moto Club des Potes s'interdit simplement toute expression d'avis sur le passif motard, la cylindrée et les motards étant membres du Moto Club.

Malgré 33 ans d'anecdotes, l'histoire des potes et du club est encore sur les routes, vous pouvez la suivre sur le site www.motoclubdespotes.fr

Merci à :

Bruno Pasqualaggi

bruno pasqualaggi

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*